Les règles de sécurité

Aux passages à niveau, des règles de sécurité essentielles doivent être respectées, que l'on soit automobilistes, conducteurs de poids-lourds, conducteurs de deux-roues, cyclistes, piétons ou utilisateurs de nouvelles mobilité (trottinette).

À 90 km/heure, il faut 800 m pour qu’un train s’arrête. La distance d’arrêt d’un train est 10 fois supérieure à celle d’un véhicule.

Un train peut en cacher un autre. Derrière un train peut être dissimulé un autre train roulant, à vive allure, dans le même sens ou en sens inverse.

 

Les règles de sécurité à respecter pour les automobilistes :

À l’approche d’un passage à niveau, ralentissez et vérifiez si votre véhicule peut traverser la voie ferrée sans danger. La présence d’un passage à niveau est systématiquement annoncée. À pied ou à vélo, ne vous laissez pas distraire en écoutant de la musique ou en utilisant
votre téléphone. L'utilisation du téléphone en conduisant est interdite par le code de la route. La distraction est l’une des principales causes d’accidents.

Ne vous engagez jamais sur la voie ferrée si un train approche.
Le code de la route accorde la priorité absolue aux trains (article R422-3).

Ne traversez la voie ferrée que si vous êtes certain de pouvoir sortir rapidement de l'autre côté du passage à niveau. Veillez à ce que la route en face ne soit pas encombrée.

Devant un passage à niveau avec barrières : arrêtez-vous dès que les feux clignotent (article R 412-30 du code de la route) et après le passage du train, attendez l’ouverture complète des barrières pour redémarrer.

Devant un passage à niveau sans barrières : arrêtez-vous au panneau stop et vérifiez, des deux côtés avant de franchir la voie ferrée, qu’aucun train n’arrive. Après le passage d’un train, attendez qu’il se soit éloigné avant de traverser, il pourrait masquer un autre train (un train peut en cacher un autre).

À pied ou à vélo, ne vous approchez pas trop des voies et ne marchez pas le long de la voie
ferrée. Vous pourriez vous faire surprendre par l’effet de souffle généré par le passage du train. Ne marchez pas le long de la voie ferrée et n'empruntez jamais celle-ci par le passage à niveau pour accéder au quai de la gare.

Quand vous attendez le passage d’un train : patience !

  • Un train peut passer très peu de secondes après la fin de l'abaissement des barrières du passage à niveau. C’est prévu ainsi pour que le trafic routier soit le moins perturbé possible par les trains.
  • Son temps de fermeture n'excède pas les quelques minutes.
  • Le temps d’attente moyen à un passage à niveau est de 45 secondes.
  • Si la fermeture du passage à niveau persiste, alertez un agent SNCF à l’aide du téléphone ou en appelant le numéro inscrit sur la pancarte située aux abords du passage à niveau.

Si vous êtes immobilisé sur une voie ferrée

  1. Dégagez votre véhicule en enfonçant la barrière. Elle est conçue pour ne pas résister à ce type de choc. Certaines barrières sont munies d’un sticker barrière cassable.
  2. Vous n'y parvenez pas ? Évacuez rapidement toutes les personnes du véhicule bloqué sur les voies.
  3. Dans les deux cas, alertez au plus vite un agent SNCF avec le téléphone d'alerte et d'urgence situé à côté du passage à niveau ou composez le numéro présent sur la pancarte du passage à niveau.

En cas de non-respect des règles de sécurité, vous risquez votre vie et celle des autres.

En outre, vous encourez:

  • En cas de franchissement d’un passage à niveau : à partir de 135€ d’amende et retrait de 4 points sur le permis de conduire
  • En cas de non respect de l'arrêt au feu rouge clignotant : à partir de 90€ d'amende, retrait de 4 points sur le permis de conduire et éventuellement, suspension du permis de conduire de 3 ans maximum.
  • En cas d’excès de vitesse : les mêmes sanctions que celles encourues sur les routes ; à savoir, pour les infractions les plus graves :
  • une amende forfaitaire jusqu'à 3 750 € ;
  • un retrait jusqu'à 6 points sur le permis de conduire ;
  • une suspension de 3 ans du permis de conduire, à partir de 30 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
  • une immobilisation et/ou confiscation du véhicule, à partir de 40 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
  • une peine de 3 ans de prison, en cas de récidive d’excès de vitesse supérieure ou égale à 50 km/h. 

En cas de non-respect des règles de sécurité, vous risquez votre vie et celles des autres. Aux passages à niveau, respectez le code de la route. #RestonsVigilants

Retrouver tous les flyers de prévention :
 

piétons