L'environnement ferroviaire

Le domaine ferroviaire est notamment constitué des gares, des voies ferrées, des ponts et tunnels, des sites techniques (maintenance des trains par exemple) et de leurs abords.

Seules les gares sont accessibles au grand public : hall, quais, souterrains, passerelles aériennes, traversées de voie à niveau.

*Une traversée de voie à niveau est un passage spécialement aménagé sur les voies pour permettre aux usagers de traverser un quai pour en rejoindre un autre. Ces passages aménagés peuvent être équipés de pictogrammes lumineux qui indiquent si l’usager peut traverser ou non.

En dehors des gares le domaine ferroviaire est privé et interdit au grand public; seuls les agents SNCF autorisés peuvent y circuler.

L’article L2242-4 du code des transports stipule : « toute intrusion sur le domaine ferroviaire est illégale et passible d’une peine de 3 750€ et 6 mois d’emprisonnement ».

S’introduire dans ces espaces interdits est extrêmement dangereux.

Les 2 risques majeurs sont la collision par un train et l’électrocution.

On ne voit pas et on n’entend pas toujours un train arriver.

Un train roule vite (jusqu’à 160km/h sur une ligne classique) et a une distance de freinage très importante : à 90km/h un train met 800m pour s’arrêter, soit 10 fois plus qu’une voiture.

Un conducteur de train apercevant un individu sur la voie ferrée est très rarement en mesure d’éviter l’impact.

En France, le réseau ferré est électrifié sur une grande partie du territoire.

Les trains circulent grâce aux fils électriques, les caténaires, placés au-dessus des voies, alimentés par un courant allant de 1500 à 25000V. C’est 100 fois plus que le réseau électrique domestique.

Ce courant à haute tension circule dans les caténaires 24h/24h et 365 jours/an. Il peut provoquer la mort par électrocution en touchant le fil mais aussi sans contact direct : un arc électrique peut se produire à une distance de 3m du fil.

Retrouvez les règles à respecter dans les gares et en-dehors des gares.

En savoir plus sur l'accidentologie.